Même pas foutue de tenir un blog !

Plus de deux mois que j’ai passé mon badge pour la dernière fois dans le grand hall de TF1 et deuxième fois que j’essaye d’écrire un texte sur ce curieux moment de ma fin de carrière. Mon brouillon a disparu, effacé…. Alors je m’y remets et ça me fait râler. C’est dans ma nature. Mon disque dur intérieur est comme ma connexion internet, de qualité moyenne aujourd’hui.

34 ans ou presque à la télé, et tout le reste: secrétaire, chef de publicité, attachée de presse, comptable… en usine (si, si : deux fois), dans un ministère, des agences de pub et me voilà avec « tous mes points ». Alors je pars ou je reste. Je me tâte…. Allez encore un an ou deux, histoire de grapiller quelques euros de plus, attendre que mes filles soient « tirées d’affaire ». Au lieu de ça, le boulot tel la grenouille de la fable enfle, enfle et mon salaire reste sagement trop bas pour mon goût. Mon chef de service m’aime le lundi, me déteste le mardi…. entre la douche écossaise et le punching ball. Ma voisine de bureau m’envahit par sa bêtise et sa mesquinerie…. Côté bureau je touche le fond mais j’ai déjà donné et j’ai le cuir épais. Je résiste, je résiste jusqu’au jour où. Le déclic : je ne sais pas. Le mot de trop, je ne sais pas.

Est-ce le passage des « beaux quartiers de la rive gauche » à la « canaille branchée de la Bastille » qui est à l’origine de cette envie de couper les ponts ? L’échange d’une mini contre une carte Navigo. Le jour où j’ai abandonné mon artificielle blondeur pour un naturel poivre et sel, si sexy sur d’autres. Le matin devant ma glace, je me sens encore un peu seule. Cheveux gris + Bastille + patron caractériel + les fameux « points »…. et voilà, je rends mon tablier, sans regrets. Toujours la même question de l’oeuf ou de la poule.

Plus de quarante ans au « charbon » ne se gomment pas en tournant les talons. « Tu as tous tes points ?« , les fameux, me demandaient envieux ou inquiets amis ou relations. Flattée, je me disais que je ne les faisais pas. Et si, je les ai et, même si parfois j’ai honte, d’être partie si tôt, je les fais aussi… Mais je ne les vis pas encore très bien. Plus personne ne m’appelle. Je n’appelle pas grand monde. Je me terre dans ma chambre comme une adolescente boudeuse. J’ai peur, mais si. Plus de quarante ans de feuilles de salaire laissent des traces sur la petite bourgeoise que je suis. Finie l’insouciance des fins de mois assurées, du Noël double, des descentes chez Gérard Darel, à la Botte Gardiane ou chez Repetto. Finies les razzia chez Séphora, la carte de crédit made in Monoprix, l’indispensable petit haut à pression chez Agnès B parce que j’avais un peu froid près de la Place Saint Sulpice…. C’est le grand virage et ça me fiche un sacré mal de mer.

Ce virage à 180 degrés, je ne le fais pas seule. Ma fille bâchelière cette année le vit elle aussi. Adieu l’école adorée et parfois haïe, les copains tous prêts à s’égayer pour leurs études supérieures…. le petit confort finalement des repères contraignants et rassurants de l’adolescence et de l’enfance. Et pourtant comme elle a détesté ou adoré certains profs, les ami (e)s trop ou trop pas, les horaires, les transports, les devoirs, les sacs bourrés, la cantine dégueulasse forcément dégueulasse…. Tout ça c’est fini. Mais Jeanne a 17 ans et toute sa vie devant elle

AppleMark
P1010708

Moi aussi j’ai critiqué la cantine, mes copains parfois trop ou trop pas, mon patron, mon boulot, les embouteillages, les grèves dans les transports…. Tout ça c’est fini. Je n’ai pas 17 ans et j’ai une nouvelle vie devant moi, retrouver le rire, le désir, les autres… la vie tout court, la post-adolescence.

Alors au boulot… ma vieille !

IMG_0360

Spéciale Dédicace : Merci à ma soeur de m’avoir donné envie. Son blog devrait être remboursé par la Sécurité Sociale tellement il est drôle.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Commencez votre blog avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :