Le corps du délit ou rude journée pour la reine !

C’est marrant comme chacun et chacune d’entre nous a besoin de sa petite (ou grosse) dose quotidienne d’adrénaline ! Je géneralise OU BIEN ?

Petit rappel des faits. Mardi 18 août, nous quittons la guesthouse SELJAVELLIR seljavellir-guesthouseà quelques encablures d’Höfn  c’est où ça ? mais en Islande, enfin fais un effort.  Bref, nous partons direction Vik à 250 kilomètres plus au sud…. Mercredi 19 je me réveille vers 7h30 entendant des sanglots de l’autre côté du couloir de la guesthouse locale…. Jeanne a oublié sa pochette contenant entre autres carte vitale, carte d’identité…. La catastrophe. Comment rentrer en France…. mais comment une fille aussi précise a-t-ellle pu oublier un truc aussi essentiel ?  Inutile de l’accabler mais impossible de revenir 250 kilomètres en arrière. Coup de fil à la Guesthouse… Pas facile de se faire comprendre. Promis juré, ils envoient la pochette à Paris toutes affaires cessantes…. Et une photocopie par mail de la carte d’identité.

IMG_4110
6 heures du matin à l’aéroport de Keflavik

Le voyage se poursuit. Jeudi 20 Août 5 heures du matin enregistrement sur la compagnie Wow… Je présente, pour « noyer le poisson » (naïvement) les papiers des huit que nous sommes. Léger blocage. Coup de téléphone au supérieur et…. ouf, ça passe.

On arrose ça quelques minutes plus tard avec un sublime smoothie et la dernière clope avant le départ. Nostalgiques et soulagées.

A Paris commence le guet dans la boîte aux lettres. Rien vendredi, rien samedi…. Lundi, rien, mardi pareil. Chaque jour nous rappelons le personnel de Seljavellir…. adorables mais l’anglo-islandais n’est pas toujours facile à comprendre…  Yes your package has been sent on friday… Yes, yes express…. Don’t worry. Parce que j’ai oublié de vous dire c’est que Jeanne pour célébrer sa majorité a décidé de partir vendredi, ce vendredi qui vient, le 28 justement, quatre jours à Amsterdam avec deux amis… Qui dit voyage, dit papiers… C’est mieux. J’espérais qu’ils arriveraient sur le dos d’un renne le jour de ses 18 ans…. Aber nein. Pas de bol, nada, zilch….

IMG_3925
Les jolies boîtes au lettres islandaises

Hier, je rentre de la gym et ouvre le coeur battant la boîte : vide. Il pleut comme vache qui pisse et Jeanne pleure toutes les larmes de son corps. Elle va déclarer la perte de son précieux sésame au commissariat et après moultes discussions et un appel à la Préfecture de Police, nous décidons de la laisser partir avec : son passeport périmé, une photocopie de sa carte perdue, sa déclaration de perte, une photocopie du livret de famille, un justificatif de domicile…. Ca c’est mon côté paranoïaque. Et puis ça pourra resservir quand elle se fera faire un nouveau passeport non je plaisante !  Et zou à 6 heures ce matin, la petite majeure part sac sur le dos.

De retour de mon cours de yoga et de body balance, j’ouvre la boîte aux lettres. Surprise : le papier jaune d’un postier passé cinq minutes avant que j’arrive. Comme c’est bête. Le papier est au nom de Jeanne. Alors je sors l’artillerie lourde : photocopie de la carte vitale et de la fameuse carte d’identité, livret de famille et je pose tout ça dans l’entrée en attendant de pouvoir récupérer, ou pas (dépend de l’humeur du postier) le petit paquet tant attendu.

Gymnastique, yoga et émotions… Je fais une jolie sieste. A mon réveil, je saute du lit, saisis mon portable, le glisse dans sa pochette et descends à toute vitesse pour partir à la poste. J’ai imité la signature de Jeanne sur le papier. Il faut ce qu’il faut. J’ai tous les papiers justifiant notre filiation et nous partons Erik et moi rue Bréguet. Tout se passe comme sur de velours et j’ai envie d’immortaliser cet instant mémorable en envoyant une photo instantanée à Jeanne devant la poste…… Impossible de trouver mon portable ! Pas grave. Je passe chez Bicloune acheter un antivol… Je rentre. Pas de portable. Nulle part. Erik m’appelle avec le sien. Rien. Seul mon Ipad et le mac en veille sonnent. Pour la sieste je mets mon objet sur vibreur…. on cherche partout, introuvable. Je descends l’escalier, j’enfourche mon vélo et retourne à la poste…. Non désolé Madame on ne l’a pas trouvé.  Chez Bicloune, rien non plus… Je pédale comme une forcenée jusqu’à la maison et dans ma tête, je me dis que je pourrais peut-être apprendre à m’en passer !!!!!

De retour chez moi, je reprends les fouilles. Je m’appelle avec le fixe (merci Orange, il ne fonctionne pas à plus de deux mètres de la livebox !). Erik me passe le sien et je me déplace dans la maison en guise de compteur Geiger….. Je vire l’Ipad et éteins l’ordinateur pour éviter les interférences Chut ! tu entends ça vibre quelque part….. Il est là… invisible, silencieux et…..  juste couché dans mon lit, planqué sous ma couette… je respire.

IMG_4140
LE CORPS DU DELIT

Comment une affaire de papiers perdus a failli me faire perdre mon portable et ma tête. Erik était même prêt à m’en offrir un tout beau pour ma fête…. La prochaine fois…. En attendant Jeanne, si tu lis ce blog à Amsterdam, voici la photo que je voulais t’envoyer

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Commencez votre blog avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :