Mars 2015, Mars 2017… Putain deux ans… que ma vie sociale a pris un gros coup dans la gueule. Apnée, asphyxie, vide, silence, grand moment de solitude….  les vacances éternelles ne m’ont finalement pas donné bonne mine. Ca y est tu recommences à geindre, à t’apitoyer sur ton sort. La pauvre petite chose qui vit mal les mains dans les poches…. Quand tu bosses, tu n’as pas le temps de te voir vieillir. Vous je ne sais pas mais moi, je courais partout, les bras chargés de dossiers, cassettes, sacs de courses…. La gym à l’heure du déjeuner, les transports en commun des commuters, le bureau…. il y a deux ans et des poussières, je me voyais bien sans.

Fatiguée, déprimée par les sempiternelles petites saloperies et l’indifférence à peine dissimulée de mes « chers » collègues, je positivais en volant le portrait de mes voisins de RER, de bus ou de métro. Un cours de « body combat », un jab de trop, une bonne douche  et me voilà dans le bureau de la CFTC. A quoi ça tient une carrière ? La goutte d’eau, la larme de trop, le mot de travers, le silence, les bonjours marmonnés, les au-revoir oubliés…. l’orgueil m’a tuer.IMG_3135

Mais ça c’était avant…. Ce pathétique « prologue » date de quelques semaines et je ne le renie pas.  Le passage de la vie dite « active » à la vie tout court, ne se fait pas tout seul et parfois je me laisse aller à un certain cafard de confort plutôt désagréable.

Je veux être utile à vivre et à chanter…. utile, le nerf de la guerre. L’adjectif que je croyais avoir perdu. Mais non, grâce à Marianne ma délicieuse tête en l’air, j’ai repris goût à l’effort. Comme c’est facile ! Marianne oublie il y a quelques nuits, son portable sur le siège d’un Uber. Compliqué la vie sans fil. Hier soir, via messenger, je lui propose (sans réfléchir) d’aller récupérer l’indispensable prothèse. Mail d’Uber avec référence…. Parano oblige, je m’envoie par mail photocopie de son passeport et du livret de famille.images

Ce matin j’échange une heure et quart de yoga contre un voyage en métro. Direction rue de Cambrai, ligne 5 jusqu’à Stalingrad, la 7 vers Corentin Cariou. J’ai une mission et en  bon petit soldat de l’armée maternelle, je fonce…. m’égare dans de beaux bâtiments. Uber, deuxième étage. Locaux bois et acier. Je renifle un peu,  la charmante hôtesse me tend un mouchoir et me propose un café…. Enregistrement de ma requête sur tablette. Dix minutes plus tard je repars avec l’objet. Fière de moi. Utile.

Retour à la case départ, détour par Super U, deuxième changement de ligne la 8 jusqu’à Faidherbe Chaligny, crème de cassis oblige. Il tombe des cordes. Abribus du 86, passe une adorable Fiat 500…. « c’est un petit scarabée  m’informe le passager en voyant mon regard envieux.. On vous emmènerait bien mais il n’y a que deux places ! » Dommage !

Un petit jus de fruit pour les travailleurs, deux tomates et du thon…. déjeuner sur le pouce. Le Majestic Bastille donne « Orpheline ». J’ai démarré la semaine avec « Sage femme », des naissances et des enfances différentes et émouvantes.

IMG_321918 heures 30. Il y a deux ans à la même heure je descendais du taxi qui m’amenait de Boulogne pour la dernière fois. Promis juré, c’est la dernière fois que je fais le coup de la « commémoration ». Plus d’anniversaire du « jour où », j’arrête les auto flagellations.

En 1992 déjà, quand j’attendais Marianne (bien avant l’ère des téléphones portables !!!) ma sage-femme Béatrice Hachette m’invitait à vivre « ici et maintenant » …

Comme la lune fidèle à n’importe quel quartier
Je veux être utile à ceux qui m’ont aimé

À ceux qui m’aimeront
Et à ceux qui m’aimaient
Je veux être utile
À vivre et à chanter

Publicités

Un commentaire sur “Ici et maintenant

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Commencez votre blog avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :