When I was 21…

Majority report…. tu es majeure déjà depuis trois ans déjà, ton bac en poche. Depuis deux ans tu vis à Strasbourg et passes en troisième année à la Hear. Tu appartiens à la génération des 18 ans qui votent. Alors plutôt que refaire le film de ta jolie vie, je me suis demandé comment c’était d’avoir 21 ans quand c’était mon tour.

Mercredi 16 janvier 1974, je deviens majeure mais je suis déjà vaccinée. Sans bac en poche, je travaille dans une boîte d’interim comme secrétaire et assistante de direction. J’habite 109 route de la Reine à Boulogne avec Santana (comme Carlos), mon beau chat noir. Je paye mon loyer, mes impôts, assurances, gaz et électricité. Je n’ai ni téléphone, ni minitel, ni carte bleue (et pourtant c’est bien en 1974 que Roland Moreno dépose son brevet sur la carte à puce, future carte bancaire), encore moins d’ordinateur ou de smartphone. Je regarde la télé sur un écran à peine plus grand qu’un paquet de Gitanes. Je sors beaucoup. J’écoute de la musique sur ma Thorens et fais mon premier chèque en bois : un disque des Pink Floyd à Prisunic. La honte, je suis convoquée dans le bureau de la direction. Mon grand-père, un des pontes de ma banque m’évite d’un cheveu l’interdiction bancaire….  Ca ne m’empêchera pas de recommencer des années plus tard.

Il s’en passe des choses en 1974 ! 13 centrales nucléaires mises en chantier pour faire face à la crise pétrolière. L’inauguration de l’aéroport Charles de Gaulle. Le président Georges Pompidou meurt. Unknown-11Deuil national oblige, la France ne participe pas à l’Eurovision. Un « petit groupe » suédois remporte le concours avec une chanson, devenue culte : Waterloo.

Je vote pour la première fois de ma vie. En lice : Valéry Giscard d’Estaing et François Mitterand s’affrontent lors d’un mémorable débat télévisé. « Vous n’avez pas le monopole du coeur » lance VGE à son opposant. Giscard remporte sept ans à l’Elysée. Son futur locataire attendra son tour jusqu’en 1981.Unknown-12images-2

Cette année là, le nouveau président abaisse l’âge de la majorité en France à…. 18 ans ! Ironique non ? Trois ans de moins et j’aurai voté pour la première fois et fêté ma majorité…. au même âge que toi. Une question pourquoi ces 21 ans, des décennies plus tard, continuent à rester un tel symbole ?

Cette année là, disparaissent Françoise Rosay, Vittorio de Sica, Marcel Pagnol et Francis Blanche. Francis Blanche appartient à mes souvenirs d’enfance. Mon père l’écoutait à la radio, le dimanche je crois, et on pouvait l’entendre rire comme un fou dans tout l’appartement de la rue Hamelin, avec ses canulars téléphonique, le célèbre Monsieur Macheprot et le cours Sautereau sur Europe 1.images-1

Cette année là l’attentat du Drugstore Publicis à Saint Germain des Prés fait deux morts et 34 blessés. La famille Di Caprio a la joie d’annoncer la naissance de Léonardo.

Cette année là, je découvre Isabelle Adjani dans la Gifle, le sexe impertinent des Valseuses, le sexe glamour de Sylvia Kristel dans Emmanuelle. Chinatown de Polanski, la deuxième partie du Parrain,  Lacombe Lucien, Parfum de femme, l’Horloger de Saint Paul, Portier de Nuit, Frankenstein et le Shériff est en prison de Mel Brooks. Phantom of the Paradise de Brian de Palma et une Femme sous influence de Cassavetes.

Cette année là, France Gall quitte Julien Clerc pour Michel Berger. Coluche monte sur scène.

Sur ma Thorens j’écoute « Crime of the century » de Supertramp (Bloody well right et Dreamer), Queen II, et surtout « Killer Queen » et « She makes me ». « C’est une andalouse » et « Danse » de Julien Clerc, Otis Reding, , Santana « Canto de Los Flores » et bien entendu « The dark side of the moon » mon « cher » disque de Pink floyd !

Cette année là, j’ai 21 ans et je rêve d’une robe de chez Courrèges (déjà !), d’un pantalon en satin de chez Yves Saint Laurent. Je me contenterai de quelques gouttes d’ Y puis Rive Gauche. La vague suédoise Ikea n’a pas encore déferlé sur la France. Sir Conran dessine des meubles et autres sublimes objets de décoration hors de ma portée. Alors, je traverse l’avenue et me meuble chez Prisunic, très chic.

26 août 2018,  tu fêtes tes 21 ans. Tout un symbole qui ne change rien dans mon coeur. Ma petite Jeanne, ma Ninette (comme je t’appelais quand tu étais encore minuscule). Tu grandis, tu as une jolie vie devant toi. Je suis fière de toi et je t’aime…. quand on aime on ne compte pas…. ni les années, ni les bougies. Bon anniversaire Jeannette !

 

IMG_0252

PS : Dix ans plus tard, j’espère que tu confirmes  cette  déclaration merveilleuse ! Tu es née à 9 heures 40 mais quand cet article paraîtra tu dormiras encore.

 

Un commentaire sur “When I was 21…

Ajouter un commentaire

  1. merci Marie. merci d etre toujours là.. en depit de mes absences. tres beau texte bien ecrit comme d hab.. ne me reproche pas ma solitude. c est une necessite absolue pour moi. je t embrasse catherine

    Envoyé depuis mon mobile Huawei

    J'aime

Répondre à HAMEAU GOURGEAUD, Catherine Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Commencez votre blog avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :